En ce moment Écouter la radio

Alors le café, c’est bon ou pas pour la santé ? La chronique du docteur Serge Rafal

France.

Alors le café, c’est bon ou pas pour la santé ? La chronique du docteur Serge Rafal
(Crédit : DR)

Il s’agit d’une des 2 boissons les plus consommées dans le monde avec le thé et après l’eau, les études contradictoires se succèdent à propos des risques que fait courir la caféine qu’il contient.

L'action du café est grande partie due à la caféine, bien sûr. Cette substance est d’ailleurs également présente dans le cacao, le guarana, la kola, le maté, le thé… et certains compléments alimentaires. Mais plusieurs allégations la concernant ne sont plus autorisées depuis 2012 par les autorités de santé européennes (EFSA) : la caféine ne peut en effet plus prétendre augmenter les performances physiques ou retarder la fatigue lors d’un effort, favoriser la vigilance, faire perdre poids et graisses, je pense à la Percutaféine° que beaucoup de dames utilisent ou ont utilisé contre la cellulite.

Les effets excitants de la caféine ne sont pourtant plus à démontrer et justifient son utilisation traditionnelle dans la fatigue. Mais elle a bien d’autres actions. La prise de caféine s'accompagne d'une stimulation des capacités intellectuelles, d'une augmentation du rythme cardiaque, d’une action diurétique et laxative. Elle est aussi efficace contre la douleur, ce qui explique sa présence, en association, dans plusieurs médicaments antalgiques : un comprimé de paracétamol-caféiné, c’est 50 mg de cette dernière. La consommation régulière de 100 à 200 mg/jour diminuerait le risque d’accident vasculaire cérébral, protégerait de l’apparition du diabète T2, des maladies de Parkinson et d’Alzheimer, nous sommes là dans des actions présumées qui demandent confirmation scientifique.

Les doses préconisées de caféine : la dose minimale efficace est de 60 mg pour un adulte : - Pour information : une tasse de café filtre en contient 90-95 mg, 1 café à l’italienne 60 mg, une petite tasse d’expresso ou de Nespresso entre 50 et 80-90 mg, selon les marques et les variétés, le robusta comme son nom le suggère est plus concentré que l’arabica.  Une tasse de thé, c’est entre 45 et 60 mg, une canette de Coca, c’est 33 mg. La dose maximale est de 400 mg chez l’adulte, 200 mg chez la femme enceinte (risque accru de retard de croissance fœtale et donc d’un petit poids de naissance du bébé) et 3 mg par kg de poids chez l’enfant (= 45 mg vers 5-6 ans, 85 mg vers 10-12 ans). Attention à certaines boissons énergisantes pour les jeunes qui contiennent autour de 80 mg en moyenne et parfois beaucoup plus (200 mg dans certaines canettes !!)

L’excès de caféine peut provoquer : nervosité, agitation, anxiété, insomnie, diarrhée… Son usage régulier peut entraîner un phénomène de dépendance.

Plutôt des précautions : les personnes souffrant de troubles cardiaques (augmentation avérée de 54% des ESV), de troubles nerveux ou du sommeil, d’hypertension artérielle, de problèmes digestifs ou rénaux, d’ostéoporose doivent limiter leur consommation caféine et donc de café.

L’humoriste Alphonse Allais explique que « le café est un breuvage magique qui fait dormir quand on n’en prend pas ». Vous aimez la magie ? On va s’prendre un ptit café ?

https://youtu.be/Ijxb808jW8U

Docteur Serge Rafal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Tétsavé - 23/24 Février
Alors le café, c’est bon ou pas pour la santé ? La chronique du docteur Serge Rafal