La Radio Juive

Pierre-Yves Bournazel sur Radio J : « Laissons tranquille Pap Ndaye »

(Crédit : DR)

Pierre-Yves Bournazel, député Horizons dans la 18e circonscription de Paris, était l’invité de Christophe Barbier ce jeudi matin dans l’émission « Le Barbier du matin » à 7h45 sur Radio J.

Mercredi soir, le tribunal administratif décidait de suspendre l’arrêté autorisant le burkini dans les piscines municipales de Grenoble. Le député estime que cet arrêté était une entrave à l’égalité entre les hommes et les femmes : « Je pense que dans des piscines publiques, il n’y a pas lieu de porter le burkini parce que c’est un lieu de neutralité. »

« Le principe de laïcité est un principe de liberté et de protection », a expliqué Jean-Yves Bournazel. Il en appelle à la liberté de conscience, mais explique que la loi de la République transcende la foi de chacun.

Concernant la nomination du nouveau ministre de l’Éducation Nationale, Pap Ndiaye, le député rappelle que c’est avant tout un historien, et déclare que les déclarations inquiètes de ceux qui dénoncent le séparatisme ne sont pas fondées. « On peut être profondément républicain, universaliste et attaché à la lutte contre les discriminations. Donc laissons tranquille Pap Ndaye ».

A propos de l’affaire Damien Abad, accusé de viol, Pierre-Yves Bournazel prend du recul : « les victimes doivent être écoutées, doivent pouvoir s’exprimer, doivent être protégées par la police et la justice. » Cependant, il estime que « ce n’est ni aux réseaux sociaux, ni aux politiques, ni aux médias de trancher, mais à la justice ». Il s’attache aux principes de protection des victimes et à ceux du droit et de la justice.

Charlotte Adda

LE 26-05-22 - 10:14