En ce moment Écouter la radio

David Revault d’Allonnes sur Radio J : "Les affaires Peyrat et Abad ont tendance à gommer les avancées de la Macronie sur la parité"

France.

David Revault d’Allonnes sur Radio J : "Les affaires Peyrat et Abad ont tendance à gommer les avancées de la Macronie sur la parité"
(Crédit : DR)

David Revault d’Allonnes, chef du service politique du Journal Du Dimanche, était au micro de Steve Nadjar ce mardi après-midi à 14h10 sur Radio J dans "En route vers les Législatives".

Il est d’abord revenu sur l’affaire Damien Abad, « cette affaire vient percuter violemment le gouvernement, la Macronie et le monde politique », affirme le journaliste. Selon lui, cette affaire fait écho aux accusations dirigées à l’encontre de Gérald Darmanin l’année dernière, et aux récentes déclarations visant Nicolas Hulot, récemment mis en examen pour de nombreux viols. Si les faits doivent être établis par la justice, « Dans l’opinion, le mal était fait, puisque même sans décision de justice, beaucoup de gens ne comprenaient pas qu’on puisse conserver au gouvernement des ministres accusés de tels faits », a-t-il déclaré.

D’après l’éditorialiste, « il y a eu beaucoup de maladresses » au sein du gouvernement à cet égard. Il affirme même « qu’Emmanuel Macron a semblé un peu insensible sur ces dossiers, alors même qu’il avait fait de l’égalité hommes/femmes et de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles une des grandes causes de son quinquennat ». La résolution de cette crise à la fois éthique et politique « sera très compliqué », a indiqué David Revault d’Allonnes. 

https://youtu.be/Df3y6JvhzfE

Charlotte Adda

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
David Revault d’Allonnes sur Radio J : "Les affaires Peyrat et Abad ont tendance à gommer les avancées de la Macronie sur la parité"