(Crédit: DR)

Raïssi nomme comme vice-président de l’Economie un homme recherché pour l’attentat de l’AMIA

Le nouveau vice-président de la République islamique d’Iran chargé de l’Economie, Mohsen Rezaï, est recherché par l’Organisation internationale de police criminelle pour le meurtre de masse de 85 Argentins en 1994 au centre communautaire juif (AMIA) de Buenos Aires. Toby Dershowitz, vice-président principal des relations gouvernementales et de la stratégie à la Fondation américaine pour la défense des démocraties, a déclaré que « le président iranien [Ebrahim] Raissï a nommé Mohsen Rezaï, détenteur de la notice rouge d’Interpol, recherché en lien avec le meurtre de 85 Argentins – en tant que vice-président de la République islamique pour les affaires économiques ».

Récemment, Ahmad Vahidi, également recherché pour les meurtres d’AMIA, a été nommé ministre de l’Intérieur de l’IRI. Le cabinet iranien s’annonce comme un ‘who’s who’ d’hommes censés purger une peine de prison plutôt que de servir le peuple iranien. « Dershowitz, qui est un analyste de longue date de l’attentat à la bombe de 1994 contre l’AMIA, a ajouté que « l’Iran cherche clairement à normaliser les meurtres de masse et teste la volonté de la communauté internationale ».

Gabriel Attal