(Crédit: Twitter)

Chef du Corps des gardiens de la révolution: Israël peut être détruit en une opération

Le commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran, le major-général, Hossein Salami a déclaré que la « sécurité d’Israël s’était érodée » et que sa « bulle » de sécurité avait éclaté ces derniers mois dans une interview télévisée de grande envergure. Il s’est longuement vanté de la façon dont le « régime sioniste » est censé être au milieu d’une désintégration sécuritaire, politique et sociale. Il a ensuite affirmé qu’Israël avait subi des frappes contre ses intérêts maritimes, des vulnérabilités en matière de cybersécurité et d’autres revers en matière de sécurité, y compris des explosions mystérieuses et une roquette qui a survolé Dimona. Il a menacé que le commerce maritime israélien pourrait « facilement être perturbé ». Au milieu des informations faisant état d’attaques des deux nations contre les navires de l’autre, le général iranien a déclaré à la télévision d’État que la petite taille d’Israël le rend « plus vulnérable à une attaque aussi dévastatrice ».

Gabriel Attal