En ce moment Écouter la radio

Les États-Unis étaient au courant de la proposition modifiée des médiateurs au Hamas, mais n'en ont pas informé Israël

International.

Les États-Unis étaient au courant de la proposition modifiée des médiateurs au Hamas, mais n'en ont pas informé Israël
Le directeur de la CIA, William Burns - X

Washington était au courant de la nouvelle proposition présentée au Hamas par les médiateurs arabes ces derniers jours, mais n’en a pas informé Israël, déclenchant une intense déception israélienne à l’égard de l’administration américaine et des soupçons quant à son rôle de médiateur à l’avenir, selon un rapport publié mardi.

Citant des responsables israéliens, Axios a rapporté que Jérusalem avait été prise par surprise lorsque le Hamas a soudainement annoncé lundi son acceptation d'une proposition de cessez-le-feu de l'Égypte et du Qatar. Israël affirme qu'il n'a pas été informé de l'existence du document et n'a vu son contenu qu'après que le Hamas en ait fait l'annonce aux médias.

La nouvelle offre aurait été présentée au Hamas par des responsables égyptiens lors de discussions au Caire ce week-end. Ni le Hamas ni les médiateurs n'ont précisé lundi que la proposition acceptée était différente de celle qu'Israël avait acceptée quelques jours plus tôt, donnant l'impression que le Hamas avait donné son feu vert à une offre qu'Israël avait déjà signée.

Mais quelques heures plus tard, après avoir examiné le document, Israël a déclaré qu’il ne répondait pas à ses principales exigences et a annoncé qu’il poursuivait ses opérations prévues dans la ville de Rafah, au sud de Gaza, tout en continuant à dialoguer avec les médiateurs.

Les responsables israéliens ont déclaré aux médias hébreux qu’ils considéraient cette décision comme « une ruse » du Hamas pour se présenter comme disposé à parvenir à un accord et Israël comme une partie obstinée.

Peu après que le bureau du leader du Hamas, Ismail Haniyeh, a annoncé qu'il acceptait la proposition, un haut responsable du Hamas a déclaré à l'AFP : « Après que le Hamas a accepté la proposition de cessez-le-feu des médiateurs, la balle est désormais dans le camp de l'occupation israélienne, si elle acceptera ou non. à l’accord de cessez-le-feu ou y faire obstacle.

Les sources israéliennes ont déclaré à Axios qu’il était désormais clair que Washington et le directeur de la CIA, William Burns, étaient au courant du nouveau document, qui contenait « de nombreux éléments nouveaux » et « ressemblait à une toute nouvelle proposition », mais n’avaient pas informé Israël de son existence.

Ils ont ajouté que les États-Unis étaient également au courant lundi matin des dernières touches apportées à la proposition à Doha et n’en avaient pas informé Jérusalem.

Deux responsables ont déclaré qu’il y avait le sentiment qu’Israël « s’est fait jouer » par Washington et les médiateurs arabes.

Cela a suscité colère et suspicion à Jérusalem, qui craint que les médiateurs ne tentent de la manipuler pour qu’elle accepte des conditions qu’elle a toujours refusées.

Le principal point de friction entre les parties semble être l'insistance du Hamas sur le fait que tout cessez-le-feu doit conduire à la fin de la guerre, alors qu'Israël a juré qu'il ne mettrait pas fin aux combats tant que le Hamas serait toujours au pouvoir à Gaza.

Axios a rapporté qu’Israël soupçonne les États-Unis et d’autres médiateurs d’avoir promis au Hamas qu’un cessez-le-feu mettrait fin à la guerre. Khalil al-Hayya, adjoint du chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, a déclaré lundi à Al Jazeera qu'aux termes des conditions acceptées par le Hamas, l'Égypte était garante de l'accord et ne permettrait pas à la guerre de reprendre.

« Nous pensons que les Américains ont transmis le message au Hamas que tout ira bien lorsqu’il s’agira de mettre fin à la guerre », a déclaré un haut responsable israélien au média.

Axios s’est également entretenu avec un haut responsable américain, qui a insisté sur le fait que « les diplomates américains ont dialogué avec leurs homologues israéliens. Il n’y a pas eu de surprises. »

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Les États-Unis étaient au courant de la proposition modifiée des médiateurs au Hamas, mais n'en ont pas informé Israël