La Radio Juive

Pfizer interrompt les livraisons de vaccins vers Israël faute de paiement

(Crédit: DR)

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer a interrompu les livraisons de vaccins contre le coronavirus vers Israël, indigné par le fait que le pays n’approuve pas le paiement pour les 2,5 millions de vaccins qu’il a fournis au pays, selon le Jerusalem Post. Les hauts responsables de la société ont déclaré qu’ils craignaient que le gouvernement en transition ne paie pas et que l’entreprise ne souhaite pas être exploitée. Ils ont affirmé ne pas comprendre comment une telle situation peut se produire dans un pays organisé. La radio de l’armée a rapporté que Pfizer avait qualifié Israël de « république bananière ». Un envoi de 700 000 doses devait arriver en Israël dimanche mais a été interrompu jusqu’à nouvel ordre. L’Etat hébreu a payé les 10 premiers millions de vaccins reçus pour gérer la majorité de sa campagne de vaccination de masse. Mais quand Israël a commencé à manquer de doses au début de l’année, la société a accepté d’envoyer des doses supplémentaires. Le gouvernement n’a jamais approuvé le bon de commande. Jusqu’à présent, Israël a dépensé 2,6 milliards de shekels (665 millions d’euros) en vaccins contre le coronavirus, a-t-il été révélé le mois dernier lors d’une réunion du comité des finances de la Knesset. 

Gabriel Attal

LE 05-04-21 - 11:15