L'exercice était travaillé depuis février (Crédit: Tsahal)

Tsahal achève un exercice de grande ampleur en Judée-Samarie

Des milliers de soldats israéliens et des forces de réserve ont terminé un exercice à grande échelle simulant une escalade de la violence en Judée-Samarie. D’une durée d’une semaine, l’exercice préparé depuis février a consisté à travailler sur une variété de scénarios auxquels l’armée israélienne pourrait faire face en cas de violence. « Nous avons envisagé tout ce que nous pouvions imaginer en termes de soulèvements violents, même les [scénarios] les plus extrêmes », a déclaré le commandant en charge de l’exercice, le colonel Guy Ashuri. « Nous voulons que la division et les unités soient préparées à toute éventualité », a-t-il affirmé.

L’exercice a vu des troupes et des réservistes de la Division de Judée-Samarie de Tsahal, ainsi que des parachutistes et des forces spéciales de l’unité Egoz de la brigade commando, spécialisée dans la guérilla et la reconnaissance. Aux côtés des troupes de Tsahal, des officiers du Shin Bet, la police et des organes civils comme les services de secours et le personnel du Magen David Adom étaient présents.

Gabriel Attal