La Radio Juive

Les ophtalmologues alertent sur les risques des gels hydroalcooliques sur les yeux des plus petits

"Il suffit de 30 secondes pour que l’épiderme de la cornée se décolle", avertit le professeur Gabison (Crédit: DR)

La crise du coronavirus a rendu les gels hydroalcooliques indispensables. Mais cette pratique comporte une part de risque notamment pour les plus petits. La société française d’ophtalmologie (SFO) a tiré la sonnette d’alarme dans Le Parisien concernant les lésions oculaires causées par ce désinfectant chez plusieurs enfants. « Ces distributeurs font environ un mètre de haut, et de plus en plus de petits, en voulant se nettoyer les mains, en reçoivent dans les yeux, ce qui occasionne des brûlures oculaires parfois sévères », a expliqué le président de la Société française d’ophtalmologie. Le professeur Gabison avertit quant à lui: « Il suffit de 30 secondes pour que l’épiderme de la cornée se décolle (avec un alcool à 20%). Là, les gels hydroalcooliques en contiennent 60% à 80%. »

Pour limiter ces incidences, l’hôpital Rothschild recommande « de mettre en place des précautions supplémentaires dans le positionnement de ces distributeurs dans les lieux publics ». Il préconise également un « affichage plus précis des risques oculaires graves par solution hydroalcoolique ».

Gabriel Attal

LE 28-07-20 - 18:20