En ce moment Écouter la radio

Une étude israélienne révèle que le rappel Omicron réduit l'hospitalisation des 65 ans et plus

Israël.

Le rappel de vaccin Covid-19 adapté à Omicron développé par Pfizer Inc PFE.N et BioNTech SE 22UAy.DE a fortement réduit les hospitalisations chez les patients âgés, ont déclaré lundi des chercheurs israéliens, dans certaines des premières preuves de l'efficacité du vaccin dans le monde réel. L'étude menée par des chercheurs du fournisseur de soins de santé Clalit, de l'Université Ben Gourion du Néguev et du Collège Sapir n'a pas encore été évaluée par des pairs. Il a constaté une réduction de 81% des hospitalisations chez les personnes âgées de 65 ans et plus qui avaient reçu le rappel par rapport à celles qui avaient déjà reçu au moins deux vaccinations COVID, mais pas le vaccin adapté à Omicron. L'étude a été menée de fin septembre à mi-décembre et a porté sur 622 701 personnes âgées de 65 ans et plus éligibles au rappel bivalent. Parmi eux, 85 314, soit 14 %, l'avaient reçu. "L'hospitalisation due au Covid-19 est survenue chez 6 receveurs bivalents et 297 participants qui n'en ont pas" reçu, précise l'étude. "Le décès dû au Covid-19 est survenu chez 1 receveur bivalent et 73 participants qui ne l'ont pas fait." Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Une étude israélienne révèle que le rappel Omicron réduit l'hospitalisation des 65 ans et plus