En ce moment Écouter la radio

"Un lourd tribut" : Bennett affirme qu'Israël s'attend à ce que l'AIEA envoie un message clair à l'Iran

Israël.

"Un lourd tribut" : Bennett affirme qu'Israël s'attend à ce que l'AIEA envoie un message clair à l'Iran
(Crédit : Haim Zach/GPO)

Alors que le Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) se réunit à Vienne, le Premier ministre Naftali Bennett a appelé ce mardi l'AIEA à envoyer un message clair à l'Iran sur les progrès de son programme nucléaire. "Nous attendons du Conseil des gouverneurs de l'AIEA qu'il place un avertissement clair devant le régime de Téhéran et qu'il indique clairement que s'il continue dans sa politique nucléaire provocante, il paiera un lourd tribut", a déclaré Bennett, s'adressant à la commission des affaires étrangères et de la défense à la Knesset. Le Conseil des gouverneurs de l'AIEA se réunit du lundi au vendredi à Vienne et devrait censurer l'Iran pour la première fois depuis juin 2020.

La résolution attendue, rédigée par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, exhorte l'Iran à « coopérer pleinement » avec l'agence onusienne. Bennett a rencontré vendredi le chef de l'AIEA, Rafael Grossi, en Israël. « Il est arrivé pour une visite éclair en Israël, et j'ai précisé la position d'Israël – que nous opérons et continuerons à maintenir notre liberté d'action pour agir contre le programme nucléaire iranien aussi longtemps que nécessaire ; avec un accord, sans accord, rien ne nous lie », a affirmé Bennett, flanqué du président du comité Ram Ben Barak et du conseiller à la sécurité nationale Eyal Hulata.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
"Un lourd tribut" : Bennett affirme qu'Israël s'attend à ce que l'AIEA envoie un message clair à l'Iran