Image d'illustration d'une centrale nucléaire à Lyon (Crédit: DR)

L’Iran a commencé à construire une nouvelle usine souterraine d’assemblage de centrifugeuses

L’Iran a commencé à construire une nouvelle usine souterraine d’assemblage de centrifugeuses, ont confirmé mardi des inspecteurs de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). L’organisation ajoute que Téhéran continue également de stocker de plus grandes quantités d’uranium faiblement enrichi, bien qu’elle ne dispose pas encore de quantités suffisantes pour produire…

(Crédit: Facebook)

Céline Lussato sur Radio J: « Yossi Cohen a dirigé le hold-up à Téhéran » menant à la récupération d’archives sur le nucléaire

La journaliste du magazine L’Obs, Céline Lussato, était l’invitée de Steve Nadjar dans le journal de 14h de Radio J ce vendredi après-midi. Elle est revenue sur la grande enquête parue dans l’hebdomadaire cette semaine sur le chef du Mossad, Yossi Cohen et notamment sur l’opération qu’il a dirigée en…

(Crédit: Planet Labs Inc)

Le but de l’explosion du site nucléaire de Natanz était d’envoyer un message « clair » à l’Iran

L’explosion survenue sur le site nucléaire de Natanz il y a deux mois était censée envoyer un message de détermination à arrêter le programme nucléaire iranien, selon le Jerusalem Post. Le but de l’attaque était d’envoyer un message dissuasif sans ambiguïté selon lequel les progrès vers une arme nucléaire au-delà de certaines lignes…

ne image satellite du 15 septembre 2017 de l'installation nucléaire de Fordo en Iran (Crédit: Google earth)

L’Iran affirme que 1 044 centrifugeuses sont actives dans une usine souterraine

Le chef de l’agence atomique iranienne a déclaré dimanche que 1 044 centrifugeuses étaient actives à l’usine d’enrichissement d’uranium de Fordo, conformément aux mesures prises par son pays visant à réduire ses engagements envers l’accord nucléaire de 2015. La suspension de tout enrichissement dans l’installation souterraine près de la ville…

(Crédit: DR)

L’Iran affirme avoir identifié les responsables de l’explosion sur le site nucléaire de Natanz

Un responsable iranien a déclaré dimanche 6 septembre que les responsables de l’explosion sur le site nucléaire de Natanz avaient été identifiés. « Cet incident était malheureusement un acte de sabotage et les organisations de sécurité devraient étudier l’incident de manière approfondie et elles doivent en parler et leurs enquêtes se…

L'AIEA n'a pas fait de déclaration officielle depuis la visite (Crédit: Twitter)

L’Iran accorde à l’ONU l’accès à 2 sites nucléaires suspects

L’Iran a accordé aux inspecteurs de surveillance nucléaire de l’ONU l’accès à deux anciens sites nucléaires suspects, a déclaré ce mercredi un responsable iranien. Téhéran a cependant indiqué à l’agence qu’en retour, elle devait éviter de demander des inspections sur la base « d’informations fabriquées ». L’accord a été conclu lors de…

L'incendie avait causé des dommages importants et pourrait ralentir le développement des centrifugeuses avancées d'enrichissement d'uranium (Crédit: DR)

Un responsable iranien affirme que l’explosion sur le site nucléaire de Natanz est due à un « sabotage »

Un incendie dans la centrale nucléaire iranienne de Natanz le 2 juillet a été le résultat d’un sabotage, a déclaré dimanche 23 août le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique à la chaîne de télévision publique al-Alam. En juillet, le principal organe de sécurité iranien a déclaré que la cause de l’incendie avait…

La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ne soutiennent pas cette initiative (Crédit: DR)

Les Etats-Unis demandent le rétablissement des sanctions de l’ONU contre l’Iran

Les Etats-Unis ont réclamé jeudi 20 août le rétablissement des sanctions internationales de l’ONU contre l’Iran. La République Islamique est accusée d’avoir violé l’accord de 2015 sur le nucléaire. La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ne soutiennent pas cette initiative prise à l’ONU par les Etats-Unis au contraire de Benyamin…

Image d'illustration d'une centrale nucléaire à Lyon (Crédit: DR)

L’explosion sur le site nucléaire de Natanz a été causée par une « faille de sécurité », selon un député iranien

Un député iranien a affirmé mercredi 22 juillet que l’explosion récente sur le site nucléaire de Natanz avait été causée par une « faille de sécurité ». Le législateur Javad Karimi Qoddousi, membre du Comité de la sécurité nationale du parlement iranien, a exclu « une frappe sur le complexe par un objet…