En ce moment Écouter la radio

L'Iran accuse l'AIEA de partialité sur la visite de Rafael Grossi en Israël

International.

L'Iran accuse l'AIEA de partialité sur la visite de Rafael Grossi en Israël
(Crédit : DR)

Le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré vendredi que la visite du directeur de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), Rafael Grossi, en Israël violait la "neutralité" de l'organisation et a mis en garde contre une réponse "immédiate" si les pays occidentaux décidaient de censurer Téhéran lors d'une réunion de l'AIEA la semaine prochaine.

Le chef de la diplomatie Hossein Amir-Abdollahian a qualifié la visite du chef de l'AIEA Rafael Grossi en Israël de "contraire au principe de neutralité". Il a accusé Israël d'être le « principal coupable des activités nucléaires illégales dans le monde », se référant aux rapports sur le stock d'armes nucléaires non déclaré du pays. Amir-Abdollahian a également mis en garde les nations occidentales contre toute « action politique » contre l'Iran lors de la réunion de la semaine prochaine.

Les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne veulent que le Conseil des gouverneurs de l'AIEA blâme l'Iran pour ne pas avoir expliqué les questions de longue date sur les traces d'uranium sur des sites non déclarés. Rafael Grossi s'est rendu vendredi en Israël pour des entretiens avec le Premier ministre Naftali Bennett axés sur le programme nucléaire iranien.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Tétsavé - 23/24 Février
L'Iran accuse l'AIEA de partialité sur la visite de Rafael Grossi en Israël