En ce moment Écouter la radio

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 suspendu jusqu'au 22 février à cause de cas de coronavirus

France.

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 suspendu jusqu'au 22 février à cause de cas de coronavirus
(Crédit : DR)

Le procès des attentats du 13-Novembre ne reprendra pas avant le 22 février à cause de deux nouveaux cas de coronavirus parmi les accusés, a annoncé ce mardi le président Jean-Louis Périès lors d'une audience express, en l'absence des accusés. Deux des 11 accusés détenus, le Belgo-Marocain Mohamed Amri et l'Algérien Adel Haddadi, ont été contrôlés positifs au covid, a précisé Jean-Louis Périès. «Ce virus semble s'être attaché à nous», a commenté le président de la cour d'assises spéciale de Paris. «Si tout se passe normalement, cela permettrait de reprendre l'audience mardi prochain. Cela implique que l'état de santé des deux accusés permette leur comparution», a-t-il indiqué.

Les audiences prévues cette semaine reprendront la semaine prochaine. Mais, pour combler le retard accumulé, elles auront lieu également le lundi à partir d'avril. Le verdict sera rendu «la semaine du 13 juin si tout se passe bien», a annoncé Jean-Louis Périès.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Le procès des attentats du 13 novembre 2015 suspendu jusqu'au 22 février à cause de cas de coronavirus