(Crédit : service européen pour l'action extérieur)

Josep Borrell annonce que les négociations sur le nucléaire iranien ont été « rouvertes »

Le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a déclaré ce vendredi qu’il pensait qu’il y avait eu suffisamment de progrès lors des consultations entre son envoyé et des responsables iraniens à Téhéran cette semaine pour relancer les négociations nucléaires après deux mois d’impasse. S’exprimant alors que le coordinateur des pourparlers, Enrique Mora, est revenu en Europe, Josep Borrell a affirmé que la réponse de l’Iran avait été « suffisamment positive » après que Mora eut fait savoir que les choses ne pouvaient pas continuer comme elles étaient. « Ces choses ne peuvent pas être résolues du jour au lendemain », a déclaré Borrell aux journalistes lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 dans le nord de l’Allemagne. « Disons que les négociations ont été bloquées et qu’elles ont été débloquées et cela signifie qu’il y a la possibilité de parvenir à un accord final. »

Gabriel Attal