(Crédit: Tsahal)

Benny Gantz: Israël développe des options de frappe militaire contre l’Iran

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a déclaré qu’Israël travaillait à développer sa capacité à mener une frappe militaire contre le programme nucléaire iranien, parallèlement à ses efforts pour améliorer les termes d’un futur accord entre les puissances mondiales et Téhéran. « Concernant l’Iran, nous devons influencer nos partenaires et avoir des discussions continues avec eux. Notre autre obligation est de constituer une force militaire, ce qui est un enjeu important en soi. J’ai ordonné [à l’armée] d’améliorer la constitution de ses forces, parallèlement à nos discussions avec nos partenaires stratégiques », a affirmé Gantz.

Israël et les États-Unis sont à couteaux tirés sur la question iranienne, le président américain Joe Biden préférant une solution diplomatique au problème nucléaire, tandis qu’Israël doute de la faisabilité d’un tel accord dans les conditions actuelles.

Lorsqu’on a demandé à Benny Gantz ce qui représenterait le « meilleur scénario » en termes d’un nouvel accord nucléaire iranien, il a déclaré qu’Israël en voudrait un qui traite non seulement de la question de l’enrichissement d’uranium, mais aussi des missiles et des activités de l’Iran dans la région, à savoir son soutien aux mandataires, dans tout le Moyen-Orient. « Un bon accord serait un accord qui colmaterait les trous de l’accord actuel en termes d’enrichissement nucléaire, de systèmes de lancement, de durée de l’accord et de ce que l’Iran fait dans la région », affirme t-il.

Gabriel Attal