(Crédit: centre médical Ziv)

Le coordinateur coronavirus israélien estime que les cas graves baisseront considérablement bientôt

Le coordinateur coronavirus israélien, Salman Zarka, a estimé ce lundi après-midi que les cas graves dans le pays baisseront considérablement dans deux semaines. « Nous sommes très optimistes quant à la baisse du taux de positivité et des [patients dans] un état grave et sous respirateurs », a-t-il déclaré aux journalistes. Le pays compte actuellement 447 patients dans un état grave et 186 sous assistance respiratoire.

« Malheureusement, les hôpitaux sont encore très tendus, mais avec la baisse de la morbidité, nous évaluons que dans deux semaines, les cas graves dans les hôpitaux vont également baisser », a souligné Salman Zarka. «Nous sommes optimistes quant à la sortie de la quatrième vague, mais nous n’y sommes pas encore. Le danger existe toujours, le virus circule toujours et il faut faire attention. »

Gabriel Attal