En ce moment Écouter la radio

Salman Zarka : les cas augmenteront probablement pendant les vacances mais les masques pourraient disparaître pendant l'été

Israël.

Salman Zarka : les cas augmenteront probablement pendant les vacances mais les masques pourraient disparaître pendant l'été
(Crédit : centre médical Ziv)

Le coordinateur coronavirus israélien, Salman Zarka, affirme ce mercredi qu'il s'attend à ce que les cas de virus augmentent au cours des prochaines vacances de Pessah, mais que l'obligation de port du masque à l'intérieur d'Israël pourrait disparaître d'ici l'été. « Je suis très inquiet. J'imagine que les infections augmenteront pendant les vacances et que les masques resteront avec nous pendant un certain temps plus longtemps, après le 1er mai », lorsque le mandat est actuellement sur le point d'expirer, a déclaré Zarka aux journalistes lors d'un briefing, affirmant qu'une « sixième vague » est possible après la fête, qui est souvent marquée par de grandes réunions de famille. Cependant, ajoute-t-il, "je crois que cet été sera sans masque. Si un nouveau variant n'apparaît pas dans les deux ou trois prochains mois, nous discuterons de la levée de plus de restrictions."

Israël a maintenu une obligation de masque à l'intérieur en grande partie depuis le début de l'épidémie, à l'exception d'une période de moins de deux semaines l'été dernier. Zarka note que malgré le taux élevé d'infections par Omicron, Israël n'a pas réussi à développer une immunité collective. "Nous ne parvenons pas à développer une immunité collective car chaque variante a la capacité d'infecter", dit-il. "Le danger du prochain variant continuera de nous inquiéter."

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Salman Zarka : les cas augmenteront probablement pendant les vacances mais les masques pourraient disparaître pendant l'été