(Crédit: DR)

Situation inédite pour un ministre de la justice sous la 5e République

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti était convoqué ce vendredi matin devant la Cour de justice de la République pour un interrogatoire en vue d’une éventuelle mise en examen pour « prise illégale d’intérêts ». Il est soupçonné d’avoir profité de sa fonction de ministre de la Justice pour régler ses comptes avec des magistrats dans des dossiers dans lesquels il avait été impliqué en tant qu’avocat auparavant.