(Crédit: AIEA)

La France affirme que l’Iran doit reprendre sa coopération avec l’AIEA

L’Iran doit reprendre sa coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et en rétablir immédiatement le plein accès, a déclaré ce lundi le ministère français des Affaires étrangères. Il a ajouté qu’il regrettait l’absence de confirmation par l’Iran d’un accord de surveillance avec l’AIEA. La République Islamique a affirmé qu’elle n’avait pas encore décidé de prolonger ou non un accord de surveillance avec l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU, qui est arrivé à expiration la semaine dernière, alors que Washington a averti que le non-renouvellement de Téhéran compliquerait les pourparlers pour relancer son accord nucléaire de 2015. L’Iran et les puissances mondiales sont en négociations pour relancer l’accord nucléaire de 2015, en vertu duquel l’Iran a accepté des restrictions à son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions internationales.

Gabriel Attal