(Crédit: Radio J)

Israël, la « start-up nation par excellence » selon Bouygues

La chronique High-Tech présentée tous les lundis par Daniel Rouach à 7h08, était au rendez-vous ce lundi matin. Dans le morning d’Ilana Ferhadian, le président de la chambre du commerce et de l’industrie Israël-France, est revenue sur la présence de la société Bouygues en Israël. 

À l’origine très peu présent en Israël, le groupe Bouygues a toujours travaillé avec les pays arabes. Mais, c’est à Tel Aviv, pendant le salon Ecomotion, que les annonces du grand groupe français vont être faites au sujet des futures collaborations avec des start-ups israéliennes. Si Bouygues avait déjà souhaité collaborer avec des start-ups comme High Mobility ou encore Électron Reon (un système qui recherche la voiture en roulant), la grosse société compte bien s’engager encore plus dans les technologies israéliennes au sein du salon Ecomotion. 

Ecomotion, c’est un salon d’éco-mobilité qui présente des solutions de transports intelligentes. Bouygues y assiste depuis plusieurs années. Pour 2021, les constructeurs automobiles veulent, comme tous les ans, s’impliquer dans la course à l’innovation. Et cette année, beaucoup de Français seront présents. La SNCF, Michelin, Colas, Segula, Keolis ainsi que tous les leaders français dans le secteur de la mobilité se montreront au pavillon français du salon. La France apparaît ainsi sur les futurs moyens de mobilité en Israël. Un pays qualifié de « start-up nation par excellence » par les représentants de Bouygues.