La Radio Juive

La Cour suprême ordonne à l’accusation de remettre des documents à Netanyahou dans le dossier 4 000

(Crédit: GPO)

La Cour suprême a annulé ce jeudi la décision du tribunal de district de Jérusalem, ordonnant à l’accusation de remettre certains documents supplémentaires au Premier ministre, Benyamin Netanyahou, et aux autres accusés dans le dossier 4 000. De nouveaux documents, que l’accusation devrait remettre, incluent un projet de document entre la société de télécommunications Bezeq au centre des allégations de corruption dans les médias et l’ancien assistant de Netanyahou devenu le témoin de l’État, Nir Hefetz. Les avocats de la défense ont estimé que cela pourrait les aider à prouver que Hefetz a agi de manière indépendante concernant les allégations qui lui ont été attribuées à lui et à Netanyahou. Des documents supplémentaires concernent le principal assistant du chef du gouvernement devenu le témoin de l’État, Shlomo Filber.

Le tribunal a également affirmé que des experts au nom de la défense pourraient avoir accès au téléphone portable de l’ancien PDG de Walla, Ilan Yeshua, un autre témoin central contre Netanyahou et les autres accusés, afin d’essayer de rappeler ou de restaurer diverses actions qu’il a prises et qui ont été effacées – ou au moins pour déterminer quel contenu a été effacé. La Cour suprême a également ordonné certains documents et actions supplémentaires, tels que le fait que le tribunal de district lui-même devrait examiner certains dossiers supplémentaires des documents du cas 1 000 qui ne figuraient pas dans l’acte d’accusation, au cas où ils pourraient aider la défense.

Gabriel Attal

LE 14-01-21 - 17:30