(Crédit: DR)

La justice britannique refuse la demande de remise en liberté de Julian Assange

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, s’est vu refuser sa demande de remise en liberté ce mercredi par la justice britannique. « Je suis convaincu qu’il existe des motifs substantiels de croire que si Assange est libéré aujourd’hui, il ne se rendrait pas au tribunal pour faire face à la procédure d’appel », a déclaré la juge Vanessa Baraitser. « En ce qui concerne Assange, cette affaire n’a pas encore été gagnée, le résultat de cet appel n’est pas encore connu. » Le ministère américain de la Justice a déclaré qu’il continuerait de demander l’extradition d’Assange pour faire face à 18 accusations criminelles pour violation d’une loi sur l’espionnage et complot en vue de pirater les ordinateurs du gouvernement. La partenaire d’Assange, Stella Moris, a affirmé que la décision du juge de lui refuser la mise en liberté sous caution était une énorme déception et a exhorté les États-Unis à lui pardonner. WikiLeaks a indiqué qu’il ferait appel du refus de libération sous caution.

Gabriel Attal