(Crédit: DR)

L’Iran confirme avoir commencé l’enrichissement d’uranium à 20% en violation de l’accord sur le nucléaire

L’Iran a confirmé ce mardi qu’il avait bien débuté l’enrichissement d’uranium à 20%, bien au-delà du seuil fixé par l’accord nucléaire de Vienne en 2015. Le déménagement à son installation souterraine de Fordo a été vérifié par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). « Vers 19 heures (heure locale lundi), nous avons atteint 20% d’enrichissement », a déclaré le porte-parole Behrouz Kamalavandi à la télévision publique dans une interview diffusée mardi.

Annonçant cette décision lundi, le porte-parole du gouvernement Ali Rabiei a affirmé que le président Hassan Rohani avait ordonné l’enrichissement « ces derniers jours » conformément à une loi adoptée le mois dernier par le parlement dominé par les conservateurs. La loi « pour la levée des sanctions et la protection des intérêts du peuple iranien » oblige le gouvernement de Rohani à « produire et stocker 120 kilogrammes (265 livres) par an d’uranium enrichi à 20% ». Le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a tweeté que « nous avons repris l’enrichissement à 20% comme prévu par notre parlement », ajoutant que l’AIEA avait été « dûment notifiée ».

Gabriel Attal