(Crédit: twitter)

Selon un sondage, Bleu Blanc ne franchirait pas le seuil d’éligibilité pour entrer à la Knesset

Selon un sondage du quotidien israélien Maariv, le parti Bleu Blanc ne franchirait pas le seuil d’éligibilité de 3,25% des voix pour accéder à la 24e Knesset. La formation de Benny Gantz obtiendrait seulement 2,6% des voix si les élections législatives, prévues le 23 mars, avaient lieu ce vendredi. Une chute pour le parti de centre-droit alors qu’il avait totalisé 15 sièges au dernier scrutin.

Le Likoud, en revanche, resterait en tête à la Knesset avec 29 sièges, soit un gain de trois mandats par rapport au dernier sondage Panels Politics, publié mercredi. Le parti Nouvel Espoir de l’ancien député Likoud Gideon Saar resterait stable à 17 sièges. Yesh Atid-Telem complète le podium avec 14 sièges, deux mandats de plus par rapport au sondage précédent.

Le parti de droite Yamina de Naftali Bennett devrait remporter 13 sièges, soit le même que lors du scrutin précédent, tandis que la Liste arabe unie a chuté d’un siège, passant de 12 à 11 mandats. Les partis orthodoxes Shas et Judaïsme Unifié de la Torah auraient huit sièges chacun à la Knesset. Le parti de Ron Huldai totaliserait huit mandats alors qu’Israël Beytenou en obtiendrait sept et le Meretz cinq. Le Parti Travailliste ne franchirait pas le seuil électoral.

Gabriel Attal