L'AIEA n'a pas fait de déclaration officielle depuis la visite (Crédit: Twitter)

L’Iran accorde à l’ONU l’accès à 2 sites nucléaires suspects

L’Iran a accordé aux inspecteurs de surveillance nucléaire de l’ONU l’accès à deux anciens sites nucléaires suspects, a déclaré ce mercredi un responsable iranien. Téhéran a cependant indiqué à l’agence qu’en retour, elle devait éviter de demander des inspections sur la base « d’informations fabriquées ». L’accord a été conclu lors de la visite du chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, en Iran et est intervenu un jour après que le haut responsable nucléaire iranien, Ali Akbar Salehi, a déclaré que les réunions avaient été constructives. « Un nouveau chapitre de coopération entre l’Iran et l’AIEA va commencer. » L’agence onusienne n’a pas publié de déclaration depuis la visite.

Gabriel Attal