(Crédit: Wikimedia Commons)

Israël s’inquiète du danger des produits chimiques stockés au port de Haïfa

Au lendemain des explosions au port de Beyrouth qui ont ravagé la capitale, soupçonnées par le gouvernement d’avoir été provoquées par une cargaison de nitrate d’ammonium stockée « sans mesures de précaution », Israël s’inquiète concernant des risques similaires au port de Haïfa.

Il n’y a pas moins de « 1.500 zones à risque et 800 types de produits chimiques dangereux dans la baie de Haïfa, entreposés dans des usines situées près de nos locaux où travaillent nos équipes », a déclaré le Centre de recherche pour l’environnement basé à Haïfa.

Eric Haddad