Le chef du Hezbollah (Crédits: capture d'écran Al Manar).

L’Iran condamne l’interdiction du Hezbollah libanais en Allemagne

Jeudi, police et forces spéciales allemandes ont mené des perquisitions dans des mosquées et des locaux d’associations liées à l’organisation armée chiite.

Ces opérations faisaient suite à la décision de l’Allemagne d’interdire l’activité de l’organisation terroriste Hezbollah.

L’Iran affirme que Berlin paierait les conséquences d’avoir voulu contenter Israël et les États-Unis.

Cette interdiction est seulement destinée à remplir les objectifs de «la machine de propagande des régimes sionistes et américains», a indiqué le ministère des Affaires étrangères iranien dans un communiqué.

Eric Haddad