Mike Pompeo affirme que sur l’application de la souveraineté, « la décision revient à Israël »

Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, a déclaré mercredi (22 avril) que la décision d’appliquer la souveraineté israélienne sur des pans entiers de la Judée-Samarie et de la vallée du Jourdain reviendrait « en dernier ressort » à l’Etat hébreu. « Nous allons travailler étroitement avec eux pour partager notre point de vue, mais en privé », a poursuivi le secrétaire d’Etat américain.

Le ministre des Affaires étrangères a prononcé ces mots lors d’une conférence de presse à Washington suite à l’accord pour former un gouvernement israélien signé lundi soir entre Benyamin Netanyahou et Benny Gantz. L’accord prévoit notamment qu’à partir du 1er juillet, le cabinet et les députés israéliens pourront se prononcer sur le plan de paix américain sans s’engager, du moins à ce stade, à appliquera la souveraineté israélienne sur des pans de la Judée-Samarie et la vallée du Jourdain.

Eric Haddad