En ce moment Écouter la radio

Yigal Palmor sur Radio J : "Malgré la fermeture des frontières à cause du Covid, Israël reste un refuge en cas de menace"

Israël.

Yigal Palmor sur Radio J : "Malgré la fermeture des frontières à cause du Covid,  Israël reste un refuge en cas de menace"
(Crédit : DR)

Yigal Palmor, directeur des relations internationales de l’Agence Juive, était au  micro d’Ilana Ferhadian ce jeudi matin à 8h35 sur Radio J. Il a livré une analyse des chiffres de l’Alyah qui sont en forte augmentation en 2021 par rapport aux années précédentes. Les chiffres communiqués par le ministère israélien de l’Alyah et de l’intégration sont  éloquents, et pas seulement pour l’Alyah française! En 2021, 27 057 immigrants juifs ont  acquis la nationalité israélienne en provenance de cinq pays. « L’année 2019 juste avant la  pandémie avait été une année record, et il y a eu évidemment une baisse des nouveaux  arrivants en 2020 compte tenu du contexte sanitaire, il n’était pas possible de voyager. Cette année, avec 27 000 olims on commence progressivement à récupérer ce qui avait été perdu en 2020 », a expliqué Yigal Palmor. 

La crise sanitaire a été très douloureuse pour les juifs français désireux de se rendre en Israël. Ces dernières années, l’Etat Hébreu était perçu comme un refuge et pourtant il a  dû fermer ses portes. Une fermeture qui a interrogé sur le rôle d'Israël en temps de crise pour les juifs de la diaspora. « Là il ne s’agissait pas d’accueillir des juifs persécutés mais des touristes, il est évident qu’Israël reste un refuge en cas de menace », a indiqué le directeur des relations internationales de l’Agence Juive.  

Et parmi les pays d’origines des olims, la France arrive en deuxième position avec près de 3 500 français qui se sont installés en Israël en 2021. « Il est vrai qu’on remarque un  réel engouement chez les juifs de France. Du côté des profils, ce sont en majorité des jeunes (moins de 35 ans). L’alyah est plus jeune qu’avant la pandémie car les plus âgés préfèrent attendent que la situation sanitaire s’améliore pour franchir le pas ou ont même abandonné leur projet », a affirmé Yigal Palmor. 

Enfin, il est revenu sur l’Alyah des juifs d’Éthiopie. « C’est un sujet assez problématique. Il ne reste aucun juif en Éthiopie actuellement d’après les critères de la loi du retour. Aujourd’hui, il en fait question de regroupement familial pour des personnes qui ont un  lien avec des israéliens originaires d’Éthiopie », a argumenté Yigal Palmor.

Alexandra Senigou

if-ygal-palmore-060122

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
Chabbat Chela'h - 28/29 Juin
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Yigal Palmor sur Radio J : "Malgré la fermeture des frontières à cause du Covid, Israël reste un refuge en cas de menace"