En ce moment Écouter la radio

Les premières données de Pfizer montrent que le vaccin est moins efficace face au variant Omicron

International.

Les premières données de Pfizer montrent que le vaccin est moins efficace face au variant Omicron
(Crédit: DR)

Une étude des premières données du variant Omicron suggère que ceux qui ont le vaccin Pfizer sont significativement moins protégés contre celui-ci que contre les variants précédents de la maladie. La recherche, menée par l'Africa Health Research Institute, basé en Afrique du Sud, a montré que le variant Omicron « échappe à l'immunité aux anticorps induite par le vaccin Pfizer-BioNTech (Comirnaty) ». Alix Segal, professeur à l'AHRI et auteur de l'étude, a tweeté que les données montrent une « forte baisse » de l'efficacité du vaccin contre la variante Omicron.

Les personnes impliquées dans l'étude - qui n'a pas été évaluée par des pairs et n'a pas examiné les échantillons de sang de 12 participants - ont mis en garde contre le fait de tirer des conclusions à partir des données. "Les implications cliniques de ces données de laboratoire importantes doivent être déterminées", a déclaré Willem Hanekom, directeur exécutif de l'AHRI. « Il est probable qu'il en résulterait une protection moindre induite par la vaccination contre les infections et les maladies. Il est important de noter que la plupart des vaccinologues conviennent que les vaccins actuels protégeront toujours contre les maladies graves et la mort face à l'infection à Omicron. Il est donc essentiel que tout le monde soit vacciné. » L'étude a noté que cinq personnes sur six qui avaient été à la fois infectées et avaient reçu deux vaccins conservaient une « immunité considérable » contre le variant Omicron.

"Une infection précédente, suivie d'une vaccination ou d'un rappel, est susceptible d'augmenter le niveau de neutralisation et de conférer probablement une protection contre une maladie grave dans l'infection à Omicron", conclut l'étude. Aucun participant inclus dans l'étude n'avait reçu trois doses du vaccin, car les injections de rappel ne sont pas encore disponibles en Afrique du Sud.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Les premières données de Pfizer montrent que le vaccin est moins efficace face au variant Omicron