En ce moment Écouter la radio

Israël étend la zone de pêche de Gaza et laisse entrer plus de travailleurs malgré les émeutes à la frontière

Israël.

Israël étend la zone de pêche de Gaza et laisse entrer plus de travailleurs malgré les émeutes à la frontière
(Crédit: DR)

Israël a annoncé qu'il déployait ce mercredi une série de gestes de bonne volonté envers la bande de Gaza, élargissant sa zone de pêche à son point le plus éloigné depuis des années et autorisant en Israël des milliers de travailleurs supplémentaires de l'enclave, malgré les émeutes nocturnes en cours le long de la frontière. "Ces mesures civiles ont été approuvées par l'échelon politique et dépendent de la préservation continue de la stabilité de la sécurité pendant une période prolongée. Une prolongation de celles-ci sera envisagée conformément à une évaluation de la situation", a déclaré la liaison militaire d'Israël avec les Palestiniens dans un communiqué.

Les mesures sont l'extension de la zone de pêche de la bande de Gaza à 15 milles marins - la distance la plus éloignée autorisée par Israël depuis que le groupe terroriste Hamas a pris le contrôle de l'enclave en 2007. En outre, davantage de biens et de matériaux de construction seront autorisés à entrer à Gaza par le passage de Kerem Shalom, et 5 millions de mètres cubes supplémentaires d'eau seront autorisés dans la Bande, dont les aquifères se sont détériorés depuis longtemps.

Cinq mille travailleurs supplémentaires seront également autorisés à entrer en Israël depuis Gaza – en plus des 2 000 déjà autorisés – bien que seuls ceux qui ont eu le coronavirus ou qui ont été vaccinés seront éligibles, a déclaré le COGAT.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Israël étend la zone de pêche de Gaza et laisse entrer plus de travailleurs malgré les émeutes à la frontière