En ce moment Écouter la radio

Israël signe des accords de normalisation historiques avec les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn

Israël.

Israël signe des accords de normalisation historiques avec les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn
Benyamin Netanyahou a affirmé que c'était un tournant de l'histoire (Crédit: Avi Ohayon/GPO)

Israël, les Emirats Arabes Unis (EAU) et le Bahreïn ont signé mardi 15 septembre à la Maison Blanche à Washington des accords de normalisation historiques. Les deux États du Golfe deviennent les troisième et quatrième pays arabes à signer des accords avec Israël, après l'Égypte en 1979 et la Jordanie en 1994. "Nous sommes ici cet après-midi pour changer le cours de l'histoire", a déclaré Donald Trump depuis le balcon donnant sur la pelouse sud de la Maison Blanche au début de la cérémonie. "Après des décennies de division et de conflit, nous marquons l'aube d'un nouveau Moyen-Orient." Le président américain a également annoncé que "cinq ou six pays" pourraient également se joindre aux accords de normalisation à l'avenir. Il n'a cependant révélé aucun nom de pays impliqués dans les discussions.

Crédit: Bureau du Premier ministre israélien

"C'est un tournant de l'histoire, une nouvelle aube de paix", a souligné le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, en prenant la place du président américain sur le balcon. "Ce n'est pas une paix entre les dirigeants, mais une paix entre les peuples."

En plus des accords bilatéraux individuels signés par Israël, les EAU et Bahreïn, tous les trois ont signé un document trilatéral surnommé "Accords d'Abraham".

Gabriel Attal

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Israël signe des accords de normalisation historiques avec les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn