En ce moment Écouter la radio

Les ministres des Affaires étrangères du G7 critiquent Israël pour l'expansion des implantations et la rétention des recettes fiscales de l'Autorité Palestinienne

International.

Les ministres des Affaires étrangères du G7 critiquent Israël pour l'expansion des implantations et la rétention des recettes fiscales de l'Autorité Palestinienne
Le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné - DR

Les ministres des Affaires étrangères des pays du Groupe des Sept grandes démocraties dénoncent la décision d'Israël d'étendre ses implantations en Judée-Samarie, affirmant qu'elle est « contreproductive pour la cause de la paix ».

Israël a annoncé le mois dernier qu’il allait légaliser cinq avant-postes en Judée-Samarie, établir trois nouvelles colonies et s’approprier de vastes étendues de terres domaniales où les Palestiniens cherchent à créer un État indépendant.

Le G7, composé des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Canada, du Japon, de la France, de l’Allemagne et de l’Italie, condamne cette décision et exhorte Israël à revenir sur sa décision. « Nous réaffirmons notre engagement en faveur d’une paix durable et viable… sur la base de la solution à deux États », peut-on lire dans le communiqué.

Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont également appelé Israël à reverser à l’Autorité palestinienne tous les revenus fiscaux retenus, affirmant que le maintien de la stabilité économique en Judée-Samarie était « essentiel pour la sécurité régionale ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Les ministres des Affaires étrangères du G7 critiquent Israël pour l'expansion des implantations et la rétention des recettes fiscales de l'Autorité Palestinienne