En ce moment Écouter la radio

D'éminents rabbins en Israël ordonnent aux étudiants de yeshiva de ne pas se présenter aux appels de Tsahal

Israël.

D'éminents rabbins en Israël ordonnent aux étudiants de yeshiva de ne pas se présenter aux appels de Tsahal
Le Rav Dov Lando - Capture d'écran vidéo

D'éminents rabbins orthodoxes ont exhorté mercredi et jeudi les étudiants de yeshiva à refuser tout contact avec les Forces de défense israéliennes, alors que les partis qui représentent leur communauté ont intensifié leurs menaces de quitter la coalition si le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne parvient pas à faire passer une loi exemptant les hommes Haredi du service militaire d'ici la fin de la session d'été de la Knesset.

Un éminent rabbin ashkénaze s'est joint aux appels antérieurs des rabbins séfarades demandant aux étudiants de yeshiva de « ne pas se présenter du tout aux bureaux de conscription [militaire] ».

Dans un article en première page du quotidien Yated Ne'eman — affilié à la faction non-hassidique Degel Hatorah du parti Judaïsme unifié de la Torah (UTJ), un partenaire clé de la coalition de Netanyahou — le rabbin Dov Lando a accusé le système judiciaire israélien d'avoir « déclaré la guerre au monde de la Torah ».

« Ce sont eux qui ont ouvert un front et sont venus changer un arrangement qui existait depuis des années, en ordonnant à l'armée de commencer le processus de recrutement effectif des membres de la yeshiva », a écrit le rabbin, faisant référence à une récente décision historique de la Haute Cour qui a ordonné au gouvernement de commencer immédiatement à enrôler des étudiants de yeshiva ultra-orthodoxes dans l'armée.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a annoncé plus tôt cette semaine que l'armée entamerait le processus de recrutement des hommes ultra-orthodoxes à partir du mois prochain, conformément à la décision de justice de fin juin.

Encourageant les étudiants de yeshiva Haredi à ne pas se présenter au service militaire, Lando a ajouté : « Puisque les mains de l'armée sont liées par des chaînes de fer par les juges, et que toute conformité aux décisions des tribunaux équivaut à une reddition dans leur guerre contre Dieu et sa Torah, les membres de yeshiva ont donc pour instruction de ne pas se présenter du tout aux bureaux de conscription ni de répondre à une quelconque convocation. »

Le chef de l'opposition Yair Lapid a appelé le gouvernement à dénoncer l'appel de Lando, contrastant son quasi-silence sur la question avec l'indignation exprimée par Netanyahu et ses partenaires contre « l'insubordination » lorsque des centaines de réservistes d'élite ont cessé de se porter volontaires pour le service l'année dernière en signe de protestation contre les projets du gouvernement de réformer le système judiciaire.

« Où sont tous les ministres et les députés de droite qui ont protesté contre les appels au refus (qui n’ont jamais eu lieu) ? », a écrit Lapid sur X. « Les paroles du rabbin Lando sont l’appel au refus le plus explicite jusqu’à présent. Le Premier ministre et ses ministres doivent le condamner explicitement, sinon ils négligent les soldats et abandonnent les valeurs de Tsahal et de l’État. »

Les grands rabbins séfarades ont également exhorté les étudiants de yeshiva à refuser de s'enrôler, écrivant mercredi que « se présenter au bureau de recrutement est interdit par la Torah » et que les « nouveaux et anciens programmes « Haredi » qui ont été établis ou vont être établis » — permettant aux soldats ultra-orthodoxes de servir sans compromettre leur mode de vie — « sont tous strictement interdits ».

« Plus ils sont « casher », plus ils sont dangereux car ils ouvrent la voie à la prise de contrôle de la population Haredi par l'armée, avec toutes les graves conséquences que cela implique », ont-ils écrit dans une lettre adressée aux jeunes hommes Haredi, faisant référence au danger perçu de légitimer l'assimilation dans la population laïque par l'intermédiaire de l'armée.

La lettre a été signée par les principaux rabbins de la communauté séfarade, dont trois sont membres du Conseil des Sages de la Torah du parti de coalition Shas. Le texte se termine par un appel à « éliminer le gouvernement maléfique du pays », ce qui témoigne d'une importante discorde au sein de la coalition suite à l'ordre de Gallant de commencer à enrôler des étudiants de yeshiva ultra-orthodoxes dans les semaines à venir.

Les rabbins ont affirmé que le fait que la loi actuelle sur la conscription contienne des quotas de conscrits Haredi conduirait à « la destruction de la Torah », ajoutant qu’il n’était pas pertinent que les conscrits ultra-orthodoxes étudient réellement dans les yeshivot et qu’ils ne sont pas prêts à faire de compromis sur un seul jeune homme Haredi.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
D'éminents rabbins en Israël ordonnent aux étudiants de yeshiva de ne pas se présenter aux appels de Tsahal