En ce moment Écouter la radio

Un responsable du Shin Bet en charge du sud démissionne après les manquements du 7 octobre : « C'est un devoir de s'excuser »

Israël.

Un responsable du Shin Bet en charge du sud démissionne après les manquements du 7 octobre : « C'est un devoir de s'excuser »
Des troupes de la 679e brigade blindée de Yiftach opèrent dans le centre de Gaza, en juin 2024 - Porte-parole de Tsahal

Le chef du district sud de l'agence de sécurité Shin Bet a démissionné ces derniers jours, déclarant dans son discours d'adieu qu'il partait le cœur lourd en raison de l'échec de son département à empêcher l'attaque terroriste du Hamas du 7 octobre dans le sud d'Israël, ont rapporté mercredi les médias hébreux.

L'opérateur du Shin Bet, identifié uniquement par son initiale hébraïque « Aleph », devrait être remplacé par un haut responsable du département de l'organisation pour la Cisjordanie, ont rapporté Channel 12 et Walla News.

« Dans cette période terriblement difficile pour le peuple d'Israël et pour le [Shin Bet], j'ai vu des gens - des gens qui ont commencé ce samedi maudit au plus bas de leur enfer personnel et professionnel, et qui ont été capables de se relever, d'agir et de se consacrer à la tâche à accomplir », a déclaré Aleph, cité par Channel 12, dans son récent discours de retraite devant ses collègues.

« Je ressens un devoir personnel et éthique de présenter mes excuses. De présenter mes excuses à tous ceux dont les proches ont été assassinés, dont les enfants ont été tués au combat, qui ont été kidnappés, à ceux qui sont rentrés chez eux et à ceux qui sont toujours en captivité ennemie, et à tous ceux qui sont déplacés dans leur propre pays », a poursuivi Aleph, selon Channel 12.

« Votre pardon n'atténuera pas l'échec, mais il aidera à me racheter, du moins pour moi », aurait-il ajouté.

Le bureau du chef du Shin Bet, Ronen Bar, n'a pas répondu à une demande de commentaires de la chaîne Channel 12. Selon la chaîne, tous les responsables du Shin Bet directement liés aux échecs du 7 octobre ont demandé à démissionner et prévoient de le faire dès que possible, dans le contexte de la guerre en cours à Gaza.

La chaîne a noté que la nomination du plus haut responsable de Judée-Samarie, connu sous son initiale « Samekh », pourrait signifier que le Shin Bet a remanié ses opérations dans la bande de Gaza pour les rapprocher de celles menées en Judée-Samarie. Il a été largement rapporté que les opérations de collecte de renseignements du Shin Bet à Gaza étaient bien moins complètes que celles menées en Judée-Samarie à l'approche du 7 octobre.

Aleph est parmi les premiers responsables de la sécurité à annoncer sa démission en raison des échecs du 7 octobre et des événements qui ont précédé, lorsque des milliers de terroristes dirigés par le Hamas ont pris d'assaut le sud d'Israël pour tuer près de 1 200 personnes et prendre 251 otages, déclenchant la guerre à Gaza.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Un responsable du Shin Bet en charge du sud démissionne après les manquements du 7 octobre : « C'est un devoir de s'excuser »