En ce moment Écouter la radio

L'armée israélienne affirme avoir bombardé des sites de l'armée syrienne qui violaient l'accord de désengagement de 1974

Israël.

L'armée israélienne affirme avoir bombardé des sites de l'armée syrienne qui violaient l'accord de désengagement de 1974
Frappes en Syrie - Réseaux sociaux

L'armée israélienne affirme que des chars et de l'artillerie ont bombardé des sites de l'armée syrienne dans le sud de la Syrie qui avaient violé un accord de désengagement de 1974.

Selon l'armée israélienne, les structures érigées sur le plateau du Golan syrien constituent une violation de l'accord de désengagement signé en 1974 entre Israël et la Syrie, qui a mis fin à la guerre du Kippour.

« L’armée israélienne considère l’armée syrienne comme responsable de tout ce qui se passe sur son territoire et ne permettra pas de tentatives de violation de l’accord de désengagement », ajoute l’armée.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
L'armée israélienne affirme avoir bombardé des sites de l'armée syrienne qui violaient l'accord de désengagement de 1974