En ce moment Écouter la radio

Bezalel Smotrich estime qu'un accord de trêve avec le Hamas serait une « défaite et une humiliation pour Israël »

Israël.

Bezalel Smotrich estime qu'un accord de trêve avec le Hamas serait une « défaite et une humiliation pour Israël »
Le ministre israélien des Finances, Bezalel Smotrich - Shlomi Amsalem

Accepter un accord avec le Hamas constituerait « une défaite et une humiliation pour Israël et une victoire pour [le chef du Hamas Yahya] Sinwar », prévient le chef du sionisme religieux Bezalel Smotrich avant le départ de l'équipe de négociation israélienne pour de nouvelles négociations sur l'accord sur les otages au Caire et à Doha plus tard cette semaine.

S'adressant aux journalistes avant la réunion hebdomadaire de la faction de son parti du Sionisme religieux à la Knesset, le ministre des Finances d'extrême droite affirme qu'un accord comme celui en cours de négociation «condamnera à mort 90 otages qui ne font pas partie de l'accord et conduira à des milliers de personnes assassinées lors du prochain massacre perpétré par Sinwar et le Hamas».

« C’est l’image que nous verrons à Gaza si, Dieu nous en préserve, nous signons cet accord irresponsable », a-t-il déclaré en brandissant une affiche de Sinwar faisant le signe de la victoire.

« Monsieur le Premier ministre, ce n’est pas une victoire absolue. C’est un échec total », a-t-il déclaré, s’adressant directement à Benjamin Netanyahu, qui a présenté hier une liste de ce qu’il considère comme des exigences israéliennes non négociables.

« Nous ne participerons pas à un accord de capitulation face au Hamas », poursuit-il, faisant allusion à sa menace répétée de quitter la coalition si un accord est signé.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Bezalel Smotrich estime qu'un accord de trêve avec le Hamas serait une « défaite et une humiliation pour Israël »