En ce moment Écouter la radio

Le Parti Travailliste remporte une victoire historiques aux Législatives britanniques, Keir Starmer Premier ministre

International.

Le Parti Travailliste remporte une victoire historiques aux Législatives britanniques, Keir Starmer Premier ministre
Le chef du parti travailliste birtannique, Keir Starmer - X

Keir Starmer deviendra vendredi le prochain Premier ministre britannique après que le Parti travailliste ait remporté les 326 sièges requis, obtenant ainsi une majorité parlementaire alors que les résultats indiquaient que les conservateurs de Rishi Sunak étaient sur le point de subir des pertes historiques.

Le parti travailliste de centre-gauche était en passe de remporter 410 des 650 sièges du Parlement, un renversement de situation étonnant par rapport à il y a cinq ans, lorsqu'il avait enregistré sa pire performance depuis 1935 sous la direction du chef du parti de l'époque, Jeremy Corbyn.

Ce résultat donnerait au Parti travailliste une majorité de 170 voix et mettrait fin à 14 années d'un gouvernement conservateur de plus en plus tumultueux.

Le Premier ministre Rishi Sunak a reconnu sa défaite vendredi matin après que le vote a montré qu'il avait conservé avec succès son siège parlementaire dans le nord de l'Angleterre.

« Le Parti travailliste a remporté ces élections générales et j'ai appelé Sir Keir Starmer pour le féliciter de sa victoire », a déclaré Sunak après avoir remporté son siège parlementaire dans le nord de l'Angleterre.

« Aujourd'hui, le pouvoir va changer de mains de manière pacifique et ordonnée, avec la bonne volonté de tous. C'est quelque chose qui devrait nous donner confiance dans la stabilité et l'avenir de notre pays », a-t-il déclaré.

Après avoir remporté son siège à Londres, Starmer a déclaré que les résultats encore incomplets prouvaient que « ce soir, les gens ici et dans tout le pays se sont exprimés et sont prêts pour le changement, pour mettre fin à la politique de la performance, pour un retour à la politique en tant que service public ».

Quelques heures plus tard, alors que les votes continuaient d’affluer, prouvant une victoire écrasante du Parti travailliste, Starmer s’est engagé à entamer une période de « renouveau national » au Royaume-Uni.

« Aujourd’hui, nous commençons le prochain chapitre : nous commençons le travail de changement, la mission de renouveau national et commençons à reconstruire notre pays », a déclaré Starmer dans un discours de victoire triomphal à Londres.

« Notre tâche n’est rien de moins que de renouveler les idées qui maintiennent ce pays uni : le renouveau national », a-t-il déclaré à ses partisans. « La lutte pour la confiance est la bataille qui définit notre époque. C’est pourquoi nous avons fait campagne avec tant d’acharnement pour démontrer que nous sommes aptes à servir le public. »

Starmer arrivera au pouvoir avec un budget dérisoire, une économie au ralenti, des services publics en difficulté et un niveau de vie en baisse – autant de facteurs qui ont contribué à la chute des conservateurs.

Le prédécesseur de Starmer, Jeremy Corbyn, a conservé son siège à Islington North après s'être présenté comme candidat indépendant, remportant 24 120 voix. Le candidat travailliste de la circonscription, largement considéré comme le plus sérieux concurrent de Corbyn, est loin derrière avec 16 873 voix.

Le législateur d'extrême gauche a été suspendu du Parti travailliste en 2020 en raison de propos qu'il avait tenus à la suite d'une enquête sur l'antisémitisme au sein du parti qu'il dirigeait.

Le parti conservateur de Sunak ne devrait remporter que 131 sièges, soit la pire performance électorale de son histoire, les électeurs les punissant pour une crise du coût de la vie et des années d'instabilité et de luttes intestines qui ont vu cinq Premiers ministres différents depuis le vote du Brexit de 2016.

Le secrétaire à la Défense Grant Shapps est devenu vendredi le premier membre conservateur de haut rang à perdre son siège parlementaire, remportant 16 078 voix contre 19 877 pour le candidat travailliste Andrew Lewin.

Les libéraux-démocrates centristes devraient remporter 61 sièges, tandis que le parti populiste de droite Reform UK, dirigé par le militant du Brexit Nigel Farage, devrait en remporter 13, bien plus que prévu.

Le parti de Farage a remporté ses premiers sièges parlementaires aux premières heures de vendredi matin, Farage lui-même ayant remporté sa première candidature électorale après sept tentatives infructueuses.

Après une campagne qui a éloigné de nombreux électeurs des conservateurs, Farage a promis dans son discours après sa victoire que le parti s'en prendrait ensuite aux électeurs travaillistes, et a estimé que le parti de Starmer rencontrerait bientôt des problèmes, affirmant qu'il n'y avait « aucun enthousiasme » pour le parti sous sa direction.

Les résultats de plus de 120 sièges ont confirmé que le Parti travailliste et les Libéraux-démocrates gagnaient du terrain sur les Conservateurs, tandis que le Parti réformiste remportait également ses premières victoires et propulsait les Conservateurs à la troisième place dans de nombreux domaines.

Herzog félicite Starmer pour sa victoire

Le président Issac Herzog a félicité ce vendredi le chef du parti travailliste britannique Keir Starmer pour sa victoire électorale. « J'adresse mes plus chaleureuses félicitations à @Keir_Starmer. Alors qu'il se prépare à entrer à Downing Street en tant que Premier ministre, je me réjouis de travailler avec lui et son nouveau gouvernement pour rapatrier nos otages, pour construire un avenir meilleur pour la région et pour approfondir l'amitié étroite entre Israël et le Royaume-Uni », a déclaré Herzog dans un message sur son compte X (ex Twitter).

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Le Parti Travailliste remporte une victoire historiques aux Législatives britanniques, Keir Starmer Premier ministre