En ce moment Écouter la radio

Elections législatives au Royaume-Uni, le Parti Travailliste pourrait l'emporter après 14 ans de règle des Conservateurs

International.

Elections législatives au Royaume-Uni, le Parti Travailliste pourrait l'emporter après 14 ans de règle des Conservateurs
Le chef du parti travailliste, principal parti d'opposition britannique, Keir Starmer - X

Les Britanniques se rendront aux urnes jeudi pour des élections générales qui devraient permettre de ramener le parti travailliste d'opposition au pouvoir et de mettre fin à près d'une décennie et demie de règne des conservateurs.

Le premier scrutin national du pays depuis la victoire écrasante de Boris Johnson pour les conservateurs en 2019 fait suite à l'appel surprise du Premier ministre Rishi Sunak à l'organiser six mois plus tôt que prévu.

Son pari ne semble pas avoir beaucoup d’effet, les sondages réalisés tout au long des six semaines de campagne – et au cours des deux dernières années – indiquant une lourde défaite pour son parti de droite.

Cela placerait presque certainement le leader travailliste Keir Starmer, 61 ans, à Downing Street, à la tête du plus grand parti au Parlement.

Le parti travailliste de centre-gauche devrait remporter ses premières élections générales depuis 2005 dans des proportions historiques, une série de sondages réalisés à la veille du scrutin prévoyant tous sa plus grande victoire jamais enregistrée.

Mais Starmer ne prend rien pour acquis lorsqu'il exhorte les électeurs à ne pas rester chez eux. « L'avenir de la Grande-Bretagne est en jeu », a-t-il déclaré. « Mais le changement n'aura lieu que si vous votez pour lui. »

Longue nuit
Le vote commence à 7 heures du matin dans plus de 40 000 bureaux de vote à travers le pays, des salles d'église, des centres communautaires et des écoles jusqu'à des lieux plus inhabituels comme des pubs et même un bateau.

À 22 heures, les radiodiffuseurs annoncent ensuite les sondages de sortie, qui donnent généralement une image précise des performances des principaux partis.

Les résultats des 650 circonscriptions du Royaume-Uni sont connus au compte-gouttes dans la nuit, et le parti vainqueur devrait atteindre 326 sièges – le seuil pour une majorité parlementaire – à l'aube vendredi.

Les sondages suggèrent que les électeurs puniront les conservateurs après 14 ans d'un règne souvent chaotique et pourraient évincer une série de ministres du gouvernement du Parlement, avec des rumeurs selon lesquelles même Sunak lui-même pourrait ne pas être en sécurité.

Cela ferait de lui le premier Premier ministre en exercice à ne pas conserver son siège parlementaire lors d’élections générales.

« Je comprends que les gens soient frustrés par notre parti », a-t-il concédé mercredi. « Mais le vote de demain… est un vote sur l’avenir. »

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Elections législatives au Royaume-Uni, le Parti Travailliste pourrait l'emporter après 14 ans de règle des Conservateurs