En ce moment Écouter la radio

Les Etats-Unis approuvent les mesures prises par Bezalel Smotrich pour atténuer la crise financière en Autorité palestinienne, mais les jugent insuffisantes

Israël.

Les Etats-Unis approuvent les mesures prises par Bezalel Smotrich pour atténuer la crise financière en Autorité palestinienne, mais les jugent insuffisantes
Le ministre israélien des Finances, Bezalel Smotrich - Shlomi Amsalem

Les Etats-Unis ont salué mardi les récentes décisions du ministre des Finances Bezalel Smotrich de prolonger temporairement les relations bancaires correspondantes d'Israël avec les Palestiniens et de débloquer une partie des recettes fiscales retenues à l'Autorité palestinienne.

Cependant, le porte-parole du département d'État, Vedant Patel, a précisé que ces deux mesures étaient insuffisantes dans un contexte de préoccupations persistantes concernant l'effondrement potentiel de l'AP.

La semaine dernière, Smotrich a accepté de prolonger de quatre mois supplémentaires l'indemnisation des banques israéliennes travaillant avec des banques palestiniennes en Judée-Samarie et a accepté de restituer partiellement trois mois de recettes fiscales collectées par Israël au nom de l'Autorité palestinienne.

Les recettes fiscales ne comprennent pas une part importante des recettes que l'AP utilise pour payer des services et des employés à Gaza, qui, selon Israël, finiraient entre les mains du Hamas s'ils étaient payés. Cette part représente environ 40 % des recettes.

Les deux concessions de Smotrich ont été faites en échange de l'approbation par le cabinet de sécurité d'une série de sanctions contre l'Autorité palestinienne pour son soutien aux efforts contre Israël devant la Cour pénale internationale et la Cour internationale de justice, ainsi qu'aux décisions de trois pays européens de reconnaître l'État palestinien.

Ces sanctions comprenaient la légalisation de cinq avant-postes sauvages construits en grande partie sur des terres palestiniennes privées, ainsi que l'avancement cette semaine de plans pour plus de 6 000 nouvelles habitations dans les implantations.

L'organisme du ministère de la Défense qui autorise la construction de implantations se réunira mercredi et jeudi pour approuver les plans de ces habitations.

Les projets prévoient l'extension de colonies situées au plus profond de la Judée-Samarie. Parmi eux figure un plan prévoyant la construction de plus de 1 000 logements dans la colonie de Gvaot, qui est actuellement une petite communauté d'implantations comptant environ 60 maisons.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Les Etats-Unis approuvent les mesures prises par Bezalel Smotrich pour atténuer la crise financière en Autorité palestinienne, mais les jugent insuffisantes