En ce moment Écouter la radio

« Tu as fait de moi la personne forte que je suis », déclare l'ex-otage Noa Argamani lors des funérailles de sa mère

Israël.

« Tu as fait de moi la personne forte que je suis », déclare l'ex-otage Noa Argamani lors des funérailles de sa mère
Noa Argameni et sa mère Liora - Autorisation de la famille

Liora Argamani, mère de l'otage sauvée Noa Argamani, a été enterrée à Beersheba mardi après-midi après son décès suite à une longue bataille contre un cancer du cerveau, au cours de laquelle elle a néanmoins fait campagne sans relâche pour revoir son unique enfant avant qu'il ne soit trop tard.

S'exprimant lors des funérailles de sa mère, Noa, qui a été sauvée de la captivité du Hamas à Gaza lors d'une opération audacieuse en plein jour il y a trois semaines et demie, a déclaré qu'elle était reconnaissante d'avoir été aux côtés de sa mère pendant ses derniers instants et d'avoir veillé à ce que son père ne soit pas laissé seul.

« Ma mère, la meilleure amie qui soit, la personne la plus forte et la plus belle que j'aie jamais connue. Je suis là aujourd'hui et j'ai encore du mal à l'accepter », a déclaré Noa devant une salle comble. « Contre toute attente, j'ai eu le privilège d'être à tes côtés dans tes derniers instants et d'entendre tes derniers mots.

 

« Merci d'avoir été forte et d'avoir tenu bon pour que je puisse te revoir au moins une fois de plus et pour que papa ne soit pas laissé seul », a-t-elle déclaré. « Merci pour les 26 années que j'ai eu le privilège de passer à tes côtés. J'ai beaucoup appris de toi. Tu m'as emmenée voyager à travers le monde avec toi et tu as fait de moi la personne forte que je suis aujourd'hui.

« Les outils que tu m’as donnés quand j’étais enfant sont des outils que je n’aurais pu acquérir nulle part ailleurs », a poursuivi Noa. « Chaque fois que les choses étaient difficiles, tu m’as poussé en avant. Je te promets que je continuerai à suivre ton chemin. Je te promets que je prendrai soin de papa. Je te promets que je serai forte, tout comme toi. »

Noa a été enlevée le 7 octobre au festival de musique Supernova, avec son compagnon Avinatan Or, toujours en captivité. Elle a été secourue dans le centre de Gaza le 8 juin, avec trois autres otages, par les forces spéciales israéliennes.

Les images de son enlèvement, dans lesquelles on la voit crier tandis que son ravisseur du Hamas l'emmène à l'arrière d'une moto tandis qu'Or est retenu, sont devenues l'une des images les plus célèbres de l'attaque terroriste du 7 octobre, au cours de laquelle quelque 1 200 personnes ont été massacrées et 251 prises en otages.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
« Tu as fait de moi la personne forte que je suis », déclare l'ex-otage Noa Argamani lors des funérailles de sa mère