En ce moment Écouter la radio

Un général iranien a déclaré qu'il était impatient de lancer une nouvelle attaque directe de missiles contre Israël

International.

Un général iranien a déclaré qu'il était impatient de lancer une nouvelle attaque directe de missiles contre Israël
Capture d'écran d'une vidéo du brigadier général de la force aérospatiale du Corps des gardiens de la révolution islamique, Amir Ali Hajizadeh - X

Un haut commandant militaire iranien a déclaré que le pays attendait une occasion de lancer une autre attaque directe contre Israël, à la suite d'un barrage de centaines de missiles et de drones tirés en avril, ont rapporté mardi les médias iraniens.

Le général de brigade Amir Ali Hajizadeh, membre des forces aérospatiales du Corps des gardiens de la révolution islamique, a tenu ces propos la veille à Téhéran, alors qu'il rencontrait des membres des familles de personnes tuées dans la bande de Gaza pendant la guerre en cours entre Israël et le groupe terroriste Hamas. Le rapport ne précise pas si les familles qu'il a rencontrées étaient elles-mêmes originaires de Gaza.

« Nous espérons que l'occasion se présentera pour [mener] l'opération True Promise 2 », a déclaré Hajizadeh, selon l'agence de presse Mehr, en référence au titre de l'attaque d'avril.

Hajizadeh a déclaré qu'il ne savait pas combien de missiles seraient utilisés lors d'une deuxième attaque.

Dans d’autres citations rapportées par l’agence de presse Tasnim, Hajizadeh a déclaré : « Comme il est évident au vu des armes de nos proches en Palestine, au Liban et ailleurs, il est désormais clair qu’ils sont en fait aidés et fournis par l’Iran. »

Il s'est également vanté des attaques iraniennes contre les intérêts américains dans la région, notamment en abattant des drones de surveillance et un barrage de roquettes tirées en 2020 sur des bases américaines en Irak en guise de vengeance pour l'assassinat du général de division Qasem Soleimani lors d'une frappe de drone américain.

Vendredi, la mission iranienne auprès des Nations Unies a promis « une guerre destructrice » contre Israël s'il lance une offensive à grande échelle contre le groupe terroriste Hezbollah au Liban.

Le ministre des Affaires étrangères Israël Katz a réagi samedi sur X : « Si le Hezbollah ne cesse pas ses tirs et ne se retire pas du sud du Liban, nous agirons contre lui avec toute la force jusqu'à ce que la sécurité soit rétablie et que les habitants puissent retourner chez eux. »

Et, a-t-il ajouté, « un régime qui menace de destruction mérite d’être détruit ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Un général iranien a déclaré qu'il était impatient de lancer une nouvelle attaque directe de missiles contre Israël