En ce moment Écouter la radio

Yoav Gallant : 10 000 soldats nécessaires immédiatement

Israël.

Yoav Gallant : 10 000 soldats nécessaires immédiatement
Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant - Elad Malka/ministère de la Défense

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a commenté le projet de loi haredi lors d’une discussion au sein de la commission des affaires étrangères et de la défense.

« Je suis venu ici à une date symbolique, le 1er juillet, le jour où la durée du service militaire est automatiquement raccourcie de 32 à 30 mois, au lieu d'être augmentée de 32 à 36 mois comme je l'avais annoncé dans le projet de loi il y a quatre mois. Pourquoi avons-nous proposé cela ? Parce que nous avons besoin de soldats. »

« J'étais à Rafah hier et j'ai rencontré de nombreux soldats et réservistes qui sont prêts à tout, mais ils attendent de nous une certaine solidarité. Je pense qu'il y a aussi une question de valeur ici : dans la réalité où nous vivons, où nous avons perdu plus d'une brigade, il est impossible d'exempter des communautés entières du service. C'est dans cet esprit que j'agis depuis le début de mon mandat. »

« J'ai agi à la fois d'en bas et d'en haut, je me suis assis avec des représentants de différents partis, nous avons essayé de parvenir à toutes sortes d'arrangements et de solutions, mais nous n'avons pas réussi à trouver une solution à ce problème non plus. »

« Regardez la situation dans laquelle nous nous trouvons : nous avons besoin de plus de soldats. Ces soldats devraient provenir du service régulier prolongé, des réserves et de la population haredi qui devrait s'enrôler à un rythme croissant. Dans la pratique, le gouvernement ne prend pas la décision concernant les 36 mois, comme je l'avais proposé dans un projet de loi en février, si je ne me trompe pas. Le ministère des Finances a mené l'opposition à 36 mois pour des raisons économiques, le ministère de la Justice et le procureur général ont créé des difficultés, et lorsque nous avons demandé d'augmenter l'âge d'exemption d'un an, nous avons été autorisés à le faire au nom de l'égalité, mais seulement pour trois mois, et lorsque vous avez terminé la législation, cette période était déjà terminée. »

« Ici, au sein de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, nous n'avons pas réussi à trouver un accord sur ce point non plus, et aujourd'hui nous libérons 6 700 réservistes. Tous les vecteurs vont dans la direction opposée à celle dont nous avons besoin : contrairement aux avions et aux bombes, les soldats ne peuvent pas être amenés de l'étranger. »

"Je suis venu ici avant tout pour vous dire, mes amis, membres de la Knesset, que le ministère de la Défense et l'armée israélienne ne sont pas l'institution de quelqu'un d'autre, ils n'appartiennent à aucun parti, ils sont les nôtres, nous tous, nous sommes tous partenaires, de tous les horizons, de tous les endroits, et nous avons besoin de soldats. Maintenant, les soldats sont prêts, mais ils veulent du soutien, ils veulent l'unité, ils veulent du soutien, et je le vois partout où je rencontre des soldats, alors je mets cette question au premier plan. tableau."

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Yoav Gallant : 10 000 soldats nécessaires immédiatement