En ce moment Écouter la radio

Le vote sur le projet de loi prolongeant le service des réservistes de Tsahal est reporté

Israël.

Le vote sur le projet de loi prolongeant le service des réservistes de Tsahal est reporté
Le député Yuli Edelstein préside une réunion de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, le 26 juin 2024 - Noam Moskowitz/Bureau du porte-parole de la Knesset

Le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, Yuli Edelstein, a semblé affirmer son indépendance de la coalition sur la question de l'enrôlement dans l'armée israélienne mercredi matin, retardant le vote sur un « projet de loi sur le service de sécurité » soutenu par le ministère de la Défense en raison de ce qu'il a qualifié de échec à parvenir à un « large consensus » sur la question.

« J'ai refusé de mobiliser la coalition. Il n’y aura aucune situation dans laquelle l’extension de cette loi passera par les baïonnettes de la coalition », a expliqué Edelstein lors du débat. « Soit nous rejetons tous la demande de Tsahal, soit nous sommes tous d'accord sur quelque chose. Je n’ai aucun intérêt personnel, factionnel, parti ou coalition à le transmettre. Soit nous serons d'accord sur quelque chose, soit pas, mais nous sommes tous ensemble.»

Si elle est adoptée, la loi prolongerait une mesure temporaire augmentant l’âge d’exemption du service militaire de réserve de 40 à 41 ans pour les soldats et de 45 à 46 ans pour les officiers pendant plusieurs mois supplémentaires en raison d’une pénurie de main-d’œuvre dans le contexte de la guerre en cours à Gaza.

La décision d'Edelstein de s'opposer au projet de loi soutenu par le gouvernement est intervenue moins d'un jour après que le législateur vétéran du Likud a adopté une position similaire sur un autre projet de loi sur l'enrôlement ultra-orthodoxe soutenu par le gouvernement, actuellement débattu au sein de sa commission - une décision qui, selon certains rapports, pourrait être ce qui a incité les alliés Haredi du Premier ministre Benjamin Netanyahu à reconsidérer leur position au sein de la coalition gouvernementale.

Netanyahu aurait averti Edelstein mardi soir que sa promesse de faire avancer ce projet de loi uniquement « avec un large accord » risquait de renverser le gouvernement.

Cette déclaration a été interprétée par certains comme donnant à l’opposition un droit de veto sur le projet de loi – qui abaisserait l’âge d’exemption pour les étudiants de yeshiva de 26 à 21 ans tout en augmentant « très lentement » le taux de conscription ultra-orthodoxe.

Les membres de la coalition affirment qu'Edelstein a été mal compris et qu'il n'aiderait pas l'opposition à rejeter le projet de loi s'il était soumis au vote, a rapporté Channel 12.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Le vote sur le projet de loi prolongeant le service des réservistes de Tsahal est reporté