En ce moment Écouter la radio

Les Etats-Unis sanctionnent un réseau bancaire parallèle lié à l’Iran

International.

Les Etats-Unis sanctionnent un réseau bancaire parallèle lié à l’Iran
Dollars - DR

Signe que Washington accentue la pression sur Téhéran, les Etats-Unis ont imposé mardi des sanctions économiques à l’encontre d’un réseau bancaire parallèle lié au régime islamique d’Iran, et destiné à contourner les sanctions et à fournir un accès au système bancaire international, a annoncé le département américain du Trésor.

Ces sanctions concernent « près de 50 entités et individus qui constituent de multiples branches d’un réseau bancaire parallèle tentaculaire », détaille le Trésor dans un communiqué.

« Les États-Unis prennent des mesures contre un vaste système bancaire parallèle utilisé par l’armée iranienne pour blanchir des milliards de dollars provenant du pétrole et d’autres revenus illicites », a déclaré le secrétaire adjoint au Trésor, Wally Adeyemo.

Le réseau est « utilisé par le ministère de la Défense et de la Logistique des Forces Armées et le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d’Iran [bras armé de la République islamique] pour obtenir un accès illicite au système financier international », précise le Trésor.

Washington indique que « l’équivalent de milliards de dollars » ont transité par ce réseau « depuis 2020 », et souligne que la vente de pétrole et de produits pétrochimiques sont notamment des sources de revenus pour le régime.

Dans le détail, « les réseaux de maisons de change iraniennes et les dizaines de sociétés de couverture étrangères qu’ils contrôlent permettent au (régime iranien) de dissimuler les revenus qu’ils génèrent à l’étranger ».

Ces revenus « sont ensuite disponibles pour toute une série d’activités (…), y compris l’acquisition et le développement de systèmes d’armement avancés tels que les drones », relève encore le ministère américain de l’Economie et des Finances.

« Ces revenus permettent également de fournir des armes et des fonds aux groupes régionaux sous la coupe de l’Iran, notamment les Houthis du Yémen, qui poursuivent une campagne d’attaques contre le transport maritime mondial; ils permettent aussi de transférer des drones à la Russie pour qu’elle les utilise dans sa guerre d’agression contre l’Ukraine », est-il encore indiqué dans le communiqué.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Les Etats-Unis sanctionnent un réseau bancaire parallèle lié à l’Iran