En ce moment Écouter la radio

« Le Moyen-Orient se prépare à la guerre » : les États arabes anticipent une escalade imminente

Israël.

« Le Moyen-Orient se prépare à la guerre » : les États arabes anticipent une escalade imminente
Tank de Tsahal à Gaza - Porte-parole de Tsahal

Le colonel (de réserve) Alon Eviatar a été interviewé dimanche dernier sur 103FM pour parler de la bataille en cours de Tsahal contre le Hamas à Gaza et de la possibilité d'une guerre totale avec le Hezbollah au Liban.

"Je pense que le Hamas va marquer plusieurs événements importants dans les jours ou les semaines à venir. Le plus important, au-delà des événements tactiques et des éliminations, c'est que je pense que le Hamas vise à atteindre un état de guerre réelle entre Israël et le Hezbollah", a déclaré Eviatar.

"Le Moyen-Orient se prépare à la guerre. Du point de vue du Hamas, c'est ce qui le sortira de sa situation à Gaza. Du point de vue du Hamas, une guerre avec le Hezbollah mettra fin à l'action militaire de Tsahal à Gaza selon les conditions du Hamas. Pour le Hamas , une guerre avec le Hezbollah aurait également pour effet de flanquer Israël depuis le nord", a-t-il ajouté.

Le Moyen-Orient se prépare à la guerre
"Les principaux titres au Moyen-Orient ce matin concernent les préparatifs de guerre. Je le constate même depuis la Jordanie. C'est le discours principal dans les médias arabes et dans les studios d'information arabes – tout le monde en parle. Le contexte n'est pas celui de l'union. des États arabes dans le cercle de la guerre, mais une préparation à la situation où cela pourrait se produire. »

Eviatar a expliqué : « Si j'essaie de pénétrer dans la psyché du Hamas, je vois un doigt accusateur du point de vue du public dans la situation actuelle à Gaza . Malgré les victoires militaires tactiques et les réalisations quotidiennes, il existe certainement d'autres endroits où Israël est présent. , bien sûr, heurtant le cadre familier du Hamas. Pourtant, le Hamas ne souffre pas d’un déclin de sa popularité auprès du public. »

"En d'autres termes", a déclaré Eviatar, "plus la population de Gaza s'appauvrit et est déconnectée, plus elle sera dépendante du Hamas, sans équivoque".

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
« Le Moyen-Orient se prépare à la guerre » : les États arabes anticipent une escalade imminente