En ce moment Écouter la radio

Les pourparlers de réconciliation entre le Hamas et le Fatah en Chine reportés sine die

International.

Les pourparlers de réconciliation entre le Hamas et le Fatah en Chine reportés sine die
Le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh - DR

Les pourparlers de réconciliation entre le Hamas et le Fatah qui devaient se tenir en Chine ce mois-ci ont été retardés et aucune nouvelle date n'a été fixée, ont déclaré à Reuters des responsables des factions palestiniennes.

Après avoir accueilli une réunion des factions palestiniennes en avril, la Chine a déclaré que le Fatah – dirigé par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas – et le Hamas avaient exprimé leur volonté de rechercher la réconciliation par le biais de pourparlers d’unité à Pékin. Les responsables du Fatah et du Hamas avaient précédemment annoncé que la réunion aurait lieu à la mi-juin.

Les factions étant profondément divisées, les analystes avaient peu d’espoir que les négociations aboutissent à une avancée vers un accord de réconciliation qui pourrait créer une administration palestinienne unifiée pour la Cisjordanie et la bande de Gaza, contrôlée par le groupe terroriste du Hamas depuis 2007.

Basem Naim, haut responsable du Hamas, qui avait assisté à la réunion précédente, a déclaré à Reuters que la réunion avait été reportée et qu'aucune nouvelle date n'avait été fixée pour une autre réunion, accusant le Fatah qui, selon lui, avait demandé ce report.

Trois responsables du Fatah confirment le report, s'exprimant sous couvert d'anonymat et affirmant que le mouvement allait publier une déclaration sur la question.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Les pourparlers de réconciliation entre le Hamas et le Fatah en Chine reportés sine die