En ce moment Écouter la radio

Benyamin Netanyahou se dit ouvert à une pause partielle et à un accord sur les otages, mais la guerre ne prendra fin que lorsque le Hamas sera détruit

Israël.

Benyamin Netanyahou se dit ouvert à une pause partielle et à un accord sur les otages, mais la guerre ne prendra fin que lorsque le Hamas sera détruit
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou - Capture d'écran Channel 14

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche qu'Israël était prêt à suspendre les combats à Gaza pour parvenir à un accord partiel en échange du retour d'un certain nombre d'otages détenus par le Hamas, mais a insisté sur le fait que la guerre ne se terminerait pas tant que le groupe terroriste palestinien ne serait pas détruit.

Netanyahu a également déclaré que la phase de combats intenses dans la bande de Gaza touchait à sa fin alors qu'Israël se prépare de plus en plus à une éventuelle flambée de violence. Le Hezbollah libanais intensifie ses attaques transfrontalières contre Israël, dans sa première interview avec un média israélien depuis l'attaque terroriste du Hamas du 7 octobre. 

Lorsqu’on lui a demandé s’il était prêt à parvenir à un accord avec le Hamas après la fin de la phase de haute intensité du conflit, ce qui constituerait un engagement à mettre fin à la guerre, Netanyahu a répondu : « Non. Je ne suis pas prêt à mettre fin à la guerre et à laisser le Hamas en place. Je suis prêt à conclure un accord partiel, ce n'est un secret pour personne, qui nous ramènerait une partie des gens.»

« Mais nous sommes obligés de poursuivre les combats après une pause afin d’atteindre notre objectif de détruire le Hamas », a-t-il déclaré à l’émission de droite « Les Patriotes » de Channel 14. "Je ne suis pas prêt à abandonner cela."

Des sources impliquées dans la dernière série de pourparlers sur les otages ont critiqué les propos du Premier ministre, déclarant au quotidien Haaretz : « Netanyahu a précisé aujourd'hui qu'il n'est pas intéressé par la libération de tous les otages – la demande qu'il fait lui-même au Hamas – et qu'il n'est pas prêt à fournir les biens que le Hamas réclame.

« Dans une telle situation », [le chef du Hamas à Gaza, Yahya] Sinwar n’a aucune motivation pour avancer vers un accord », aurait déclaré l’une des sources.

Un responsable israélien cité par le site d'information Walla a émis des critiques similaires, affirmant que « les commentaires de Netanyahu ce soir ont causé d'énormes dommages aux chances de parvenir à un accord ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Benyamin Netanyahou se dit ouvert à une pause partielle et à un accord sur les otages, mais la guerre ne prendra fin que lorsque le Hamas sera détruit