En ce moment Écouter la radio

Suite aux menaces d'Hassan Nasrallah, Chypre répond qu'elle ne participe pas aux opérations militaires au Moyen-Orient

International.

Suite aux menaces d'Hassan Nasrallah, Chypre répond qu'elle ne participe pas aux opérations militaires au Moyen-Orient
Le président de Chypre, Nikos Anastasiades - X

Le président chypriote Nikos Christodoulides a répondu mercredi au chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, après que celui-ci ait menacé Chypre et l'a averti de ne pas aider Israël.

Christodoulides a déclaré que l’île n’était « en aucun cas impliquée dans les conflits de guerre ».

« La République de Chypre ne fait pas partie du problème. La République de Chypre fait partie de la solution », a ajouté le président chypriote, selon CNN .

« Et notre rôle dans ce domaine, comme le démontre par exemple le corridor humanitaire, est reconnu non seulement par le monde arabe mais par la communauté internationale dans son ensemble », a-t-il ajouté.

Dans une allocution télévisée mercredi, Nasrallah a prévenu : « Nous disposons d'informations selon lesquelles l'ennemi mène des manœuvres à Chypre, sur le territoire chypriote et dans les aéroports. Il (Israël) pense que si ses aéroports sont ciblés, il utilisera les aéroports et les installations chypriotes. Par conséquent, le gouvernement chypriote doit savoir qu’en ouvrant des aéroports et des bases chypriotes à la guerre contre le Liban, nous traiterons Chypre comme si elle faisait partie de la guerre. »

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Suite aux menaces d'Hassan Nasrallah, Chypre répond qu'elle ne participe pas aux opérations militaires au Moyen-Orient